Présidence française de l’UE : Quelles priorités ?

Présidence française de l’UE : 

À compter du 1er janvier 2022, et pour une période de six mois, la France exercera la Présidence du Conseil de l’Union européenne. 

Selon le secrétaire d’Etat aux affaires européennes Clément Beaune, la devise « Relance, puissance, appartenance » résume parfaitement les trois priorités de cette présidence française de l’UE. 

 La présidence française du Conseil l’UE : un événement important

Du 1er janvier au 30 juin 2022, la France dirigera le Conseil des ministres de l’UE, également appelé Conseil de l’UE, ou Conseil.

La présidence du Conseil de l’UE fonctionne sur base tournante. À tour de rôle, chacun des 27 États membres assure la présidence de l’UE pour une période de 6 mois. Après la France, ce sera au tour de la Tchéquie de prendre la tête du Conseil de l’UE de juillet à décembre 2022. 

Cette présidence française reste néanmoins un événement historique et important, car la France ne l’exerce en effet qu’une fois tous les 13 ans en moyenne. Depuis 1958, c’est la treizième fois de son histoire que la France occupe une telle position. Comme sous la présidence de Nicolas Sarkozy en 2008, c’est maintenant l’occasion pour le gouvernement français de prendre un rôle capital dans la construction européenne et définir les grandes orientations de l’UE. 

À quoi sert la présidence du Conseil de l’UE ?

 

Être à la tête du Conseil de l’UE présente un certain nombre d’avantages pour l’État qui le préside. En effet, la présidence du Conseil a un grand pouvoir de décision sur l’agenda Conseil des ministres de l’UE. En plus de veiller à la bonne coopération entre les États membres, la présidence organise et fixe l’ordre du jour des réunions, et peut ainsi mettre en avant ses propres priorités.

 La présidence a également la possibilité d’organiser sur son territoire des événements afin d’appuyer l’importance de certaines thématiques. Pour cette présidence française, de nombreuses réunions ministérielles sont organisées sur tout le territoire national, y compris dans les régions d’Outre-mer. 

Quelles sont les priorités de la présidence française ?

 

Le jeudi 9 décembre dernier, Emmanuel Macron a présenté lors d’une conférence de presse l’agenda ainsi que les priorités françaises pour cette présidence 2022. 

 

Une Europe plus souveraine : 

La première priorité sur laquelle a insisté le Président Macron est la souveraineté de l’Europe. Cette souveraineté se traduit selon le Président français par une meilleure capacité de « maîtriser ses frontières. » C’est pourquoi Emmanuel Macron affirme la nécessité de réformer l’espace Schengen. Par ailleurs, la France souhaite améliorer la politique de défense européenne, et assurer la stabilité et la prospérité des pays avoisinants l’Europe. 

 

Un nouveau modèle européen de croissance : 

Le deuxième pilier de la présidence française, selon le Président Macron, sera la mise en place d’un nouveau modèle européen de croissance. Ce modèle sera fondé évidemment sur la production, mais également sur la solidarité et sur la régulation

En effet, la France souhaite que l’Union européenne parvienne à affirmer sa compétitivité économique par rapport à la Chine et aux États-Unis. En mettant l’accent sur la souveraineté technologique européenne et en favorisant l’innovation, la France entend faire de l’Europe une puissance dans le domaine du numérique tout en assurant la protection des données individuelles.

Emmanuel Macron affirme cependant que ce nouveau modèle de croissance passe par le verdissement de l’économie européenne. La France affirme son désir de concilier développement économique et ambition climatique et a pour volonté d’accompagner les transitions climatiques et numériques. 

Ce nouveau modèle de croissance passe par également par une Europe plus sociale, qui met l’accent sur l’égalité homme-femme, notamment sur les questions salariales. La mise en place d’un SMIC européen figure également au cœur de la présidence française.

 

Une Europe plus humaine : 

Finalement, la dernière priorité de la France pour cette présidence 2022 est une humanisation de l’Europe. En effet, le Président français prône un humanisme européen, qui se base sur le respect des droits de l’homme, dans tous les pays de l’Union.  

Le Président, rappelant les disparités en termes de droits de l’homme entre l’Europe de l’est et de l’ouest, émet notamment la volonté de créer un fonds de soutien européen au journalisme indépendant et d’investigation.

Par ailleurs, Emmanuel Macron salue le succès de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, qui se conclura en mai 2022, qui symbolise la démocratie à l’européenne. Pour sa présidence, la France entend rapprocher l’Europe de ses jeunes, d’autant que 2022 sera l’Année européenne de la jeunesse et des 35 ans du programme Erasmus.

La présidence française du Conseil de l’UE pour les 6 mois à venir représente donc une grande opportunité pour la France de définir les grands objectifs européens et d’insister sur ceux qu’elle considère être des priorités. 

Auteure : SC

Partager l'article :