Brexit : passeport obligatoire pour les européens

En raison du Brexit,  le passeport devient obligatoire pour les ressortissants européens et suisses voulant entrer sur le territoire du Royaume-Uni. Cette mesure fait partie du nouveau plan d’immigration promis aux britanniques.

Brexit : quelles conséquences pour les européens ? 

Le 31 janvier 2020 à minuit, le Royaume-Uni s’est officiellement retiré de l’Union européenne. Jusqu’au 31 décembre 2020, période dite « de transition », le pays a continué de respecter le droit de l’Union européenne. C’est après ce moment que les ressortissants britanniques et européens ont commencé à ressentir les réelles conséquences du Brexit. 

Depuis le 1er janvier 2021, le droit de l’Union européenne ne s’applique plus sur le territoire britannique. La libre circulation des personnes entre le Royaume-Uni et l’Union européenne n’est plus garantie et les contrôles migratoires sont rétablis. 

Les citoyens de l’Union européenne peuvent toujours se rendre au Royaume-Uni pour des séjours de moins de 6 mois sans présenter de visa. Cependant, pour une durée supérieure à 6 mois, pour travailler ou étudier au Royaume-Uni, un visa devient nécessaire.

Autre conséquence directe du Brexit : le passeport devient obligatoire pour les ressortissants de l’UE et de la Suisse tentant d’entrer au Royaume-Uni.

Une frontière renforcée

 

Le 1er octobre dernier, les contrôles migratoires ont encore été renforcés. Les citoyens européens et suisses ne peuvent désormais plus se rendre au Royaume-Uni en utilisant leur carte nationale d’identité. Ils doivent à présent se munir d’un passeport en cours de validité. 

Cette mesure s’inscrit dans une volonté de sécuriser les frontières en limitant les abus du système et les entrées illégales. Selon le ministère de l’intérieur britannique, près de la moitié des faux documents découverts à la frontière en 2020 étaient des cartes d’identité européennes ou suisses. D’après le ministère, ces documents seraient plus facile à contrefaire que des passeports. 

En revanche, cette mesure ne s’applique pas aux ressortissants irlandais et aux citoyens européens ou suisses ayant un statut de résident britannique. Ces personnes pourront continuer d’utiliser leur carte d’identité jusqu’au 31 décembre 2025. 

Auteure : SC

Partager l'article :