L’Espagne reçoit 140 milliards d’euros de l’UE

EUROPE ODISEA - Blog Espagne Europe fonds européens

L’Espagne a reçu 9 milliards des 140 milliards d’euros dont elle bénéficiera grâce à l’Union européenne. Pourquoi de telles sommes, et à quelles fins ?

L’Espagne a confirmé avoir reçu en août dernier un paiement de 9 milliards d’euros de la Commission européenne. Ce montant correspond à 13% des 70 milliards d’euros de subventions dont bénéficiera le pays dans le cadre du plan de relance européen. Ce plan vise  à surmonter la pandémie de Covid-19. À ces 70 milliards de subventions viendront s’ajouter le même montant sous forme de prêts, soit au total 140 milliards d’euros.

L’Espagne, premier pays receveur

L’Espagne est le premier pays de l’UE à avoir obtenu l’aval de la Commission européenne pour recevoir un versement. 9 milliards d’euros ont ainsi été encaissés par Madrid en août dernier. 10 milliards d’euros supplémentaires seront versés au cours de l’année, et les paiements restants seront effectués au cours des deux années suivantes. 

Le pays doit toucher au total quelque 140 milliards d’euros, ce qui fait de l’Espagne le second bénéficiaire du plan de relance européen. En première place se trouve l’Italie, qui doit recevoir près de 190 milliards d’euros. À eux deux, ces pays bénéficieront de 330 milliards d’euros. Cela correspond à près de la moitié des 750 milliards d’euros dont dispose l’UE. 

Un pays très affecté 

L’Espagne est l’un des pays les plus touchés par la pandémie de Covid-19 en Europe. Le 12 mars 2020, la bourse de Madrid a subi une chute de 14%, la plus forte chute de son histoire. 56 milliards d’euros ont été perdus suite à la baisse du tourisme. Le PIB espagnol s’est effondré de 11% en 2020. Les conséquences de la crise se reflètent également sur la population et l’emploi : l’année 2020 a vu apparaître plus d’un demi-million de chômeurs espagnols. 

C’est donc avec enthousiasme que l’Espagne accueille le versement des fonds du plan de relance européen. Sur les 140 milliards que touchera le pays, la moitié sera sous forme de subventions, et n’aura pas à être remboursée

À quoi serviront les fonds européens ? 

Le plan de relance espagnol se concentrera autour de quatre axes principaux: la transition écologique, la transformation digitale, la cohésion sociale et territoriale et l’égalité de genre. 

EUROPE ODISEA - fonds européens Espagne

Pour répondre aux conditions établies par la Commission européenne, 37% des dépenses devront être consacrés à la transition climatique. Par ailleurs, 20% devront être destinés à la digitalisation de l’économie.

Le gouvernement de Pedro Sánchez s’est accordé à consacrer près de 40 % des investissements à la transition écologique. Cela représente près de 27 milliards d’euros. 

300 millions d’euros seront alors investis dans le Plan national Énergie-Climat espagnol, qui vise à  réduire drastiquement les gaz à effet de serre d’ici 2030. Plus de 13 milliards d’euros seront consacrés à la mobilité durable, c’est-à-dire au développement de véhicules hybrides ou électriques ou encore au déploiement des énergies renouvelables. Les 14 milliards restants seront injectés d’autres projets, la préservation des littoraux ou encore la conservation des écosystèmes et de la biodiversité.

 29% des dépenses seront investies dans la transformation numérique, et un peu plus de 10% dans l’éducation et la formation.

EUROPE ODISEA - Espagne plan de relance

Grâce à ces divers projets, le gouvernement de Pedro Sánchez espère créer 800.000 nouveaux emplois d’ici 2024 et gagner 2 points de croissance du PIB par an.

Auteure : SC

Partager l'article :