26 millions d’euros pour le transport en Guyane

Capture d’écran 2021-09-29 à 10.07.34 AM

L’Union européenne a validé l’attribution de 26 millions d’euros pour le transport en Guyane. Au total, 40 millions d’euros de l’UE seront investis dans le projet de TCSP porté par la Guyane.

L’Union européenne a décidé d’allouer 26 millions d’euros pour le Transport Commun en Site Propre (TCSP) en Guyane. Après la mise en exploitation du TCSP de Fort-de-France en Martinique, c’est au tour de la Guyane de décongestionner son trafic. Grâce à l’aide de l’UE, le TCSP de Cayenne devrait être mis en service à la mi-2023.

Un projet colossal 

Tracé finalisé du TCSP – Source : https://www.cacl-guyane.fr/

Pour améliorer la couverture de son réseau de transport, la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral (CACL), première structure intercommunale de Guyane, a visé haut. 

D’ici 2023, deux lignes représentant 10,4 kilomètres de réseau seront aménagées. Elles permettront de transporter plus de 16 000 voyageurs quotidiennement entre Maringouins et Mont-Lucas.

L’opération comprend des aménagements routiers ainsi que des Bus à Haut Niveau de Services (BHNS). Les aménagements incluent 22 stations de BHNS, un pôle d’échange à chaque terminus, ainsi qu’un centre de maintenance et de remisage.

Un bus desservira les stations toutes les 10 minutes et chaque 5 minutes sur les troncs communs. Avec une fréquence renforcée, le TCSP pourrait atteindre jusqu’à 60 000 voyageurs par jour.

Ce projet colossal permettra de régulariser les horaires et améliorer le confort des usagers. 

 Modèle du futur TCSP de Guyane – Source : https://europe-guyane.fr/

Le TCSP, un projet cofinancé par l’UE

 

Comme tout grand projet européen, le TCSP demande des investissements importants. 

Un grand projet est un projet qui mobilise des investissements à grande échelle, souvent dans le secteur du transport, d’un coût supérieur à 50 millions d’euros. Les grands projets européens sont soutenus par les fonds de la politique de cohésion de l’UE, tels que le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) ou le Fonds de cohésion. La politique de cohésion vise à réduire les écarts de richesse entre les territoires des États de l’UE.

C’est en 2019 que le projet de TCSP a été validé dans le cadre du plan de convergence signé entre l’État et la Collectivité de Guyane. Ce dernier mentionne un budget prévisionnel de 155 millions d’euros, dont la contrepartie européenne est prévue à hauteur de 40 millions d’euros.

Après une nouvelle estimation des coûts, 166 millions d’euros seront nécessaires pour l’aboutissement du TCSP. 26 millions d’euros du FEDER doivent financer une première phase, la construction de la ligne A, qui a démarré en octobre dernier. Les 14 millions restants sont prévus pour la deuxième phase du projet, l’aménagement de la ligne B. 

À titre de comparaison, le TCSP martiniquais a représenté un investissement de 380 millions d’euros. Plus d’un quart de cette somme, 87,5 millions d’euros, a été financé par le FEDER.

Elisa FERREIRA, la Commissaire à la Cohésion et aux Réformes a souligné que le projet TCSP guyanais représente « un exemple significatif de l’UE soutenant les citoyens à l’aide d’infrastructures qui répondent aux objectifs du Pacte vert ».

Auteure : SC

Partager l'article :